A propos

Présentation structure A quoi la Compagnie ? :

Fondée en 2013 par d’anciens élèves du cours Florent, A quoi la Compagnie propose des spectacles nourris de théâtre gestuel, de musique, de chant et de danse. Mêlant les talents et les envies de différents artistes réunis autour du même amour de la langue, A quoi la Compagnie  est désireuse de faire entendre des textes contemporains et de toucher à la fois les jeunes publics et les moins jeunes.

Laissant la parole à différents auteurs et metteurs en scène, A quoi la Compagnie est riche de plusieurs créations aux univers éloignés mais complémentaires.

Parcours artistique :

2013 :

Les Oubliés de Roxane Armand, le conte jeune public qui aborde de façon détournée les thèmes de  l’inconscient, de l’enfance, de la volonté de vivre ses rêves mais aussi de l’acceptation de la mort.

Armand, 12 ans, se réveille dans un monde enchanté sans aucun souvenir de sa vie passée. Il y rencontre plusieurs personnages de contes de fées. Accompagné de ses nouveaux amis, Armand apprend à découvrir ce nouveau pays magique. Néanmoins des ombres semblent vouloir le capturer. Elles apparaissent à chaque moment où il essaie de se souvenir de sa vie passée.

La volonté de cette pièce est de transporter ses spectateurs l’espace d’une heure dans un véritable conte moderne.

Les Oubliés

2014 :

West Side Sorry de Cléo Dangoin, la pièce de théâtre qui décortique les sentiments et leur politesse.

Dans West Side Sorry se croisent les histoires de personnages qui bataillent avec leurs sentiments. Il y a des gens qui n'osent pas prendre trop de place, d'autres qui ne vivent qu'à la place des autres. Il y a ceux qui ne veulent pas faire de mal, et donc qui ne font rien du tout. Il y a aussi ceux qui se séparent mais à qui on n'a pas appris à se séparer. Autant de destins ordinaires que l'on gâche à coups de politesse.

C'est un théâtre contemporain, quotidien mais lyrique, qui s'attache aux choses folles dans les choses simples.

WSS  

2015 :

Looking for Neverland, dirigée par Laetitia Wolf, la création collective engagée qui parle d’enlèvements d’enfants et de monde imaginaire.

Fugues, enlèvements ou kidnapping parental, au total ils seraient 50 000 mineurs à disparaître chaque année en France. S’ils ne sont pas retrouvés dans les sept jours, ils sont envoyés à Neverland. Et si Neverland existait vraiment ? Si cette île était l’endroit où s’abritent les enfants disparus, où nous voyageons en dormant et où les rêves attendent qu’on revienne les chercher ? Looking for Neverland alterne les moments rêvés lors de leur captivité et les instants plus concrets de leur vie réelle, il mélange féerie et cruauté, deux éléments propres à l'enfance qui nous permettent d'assimiler un fond sombre à une forme plus légère.

Looking for Neverland

2016 :

Arlequin et la Danseuse, de Thaïs Doliget, le conte musical jeune public inspiré du film Le Roi et l’Oiseau de J.Prévert et P.Grimault.

C’est l’histoire d’amour d’une petite danseuse de boîte à musique et d’un petit Arlequin sorti tout droit d’un tableau. Ils vont fuir le roi despotique qui les possède pour vivre pleinement leur amour dans le monde de dehors. Mais le monde de dehors est bien triste, et ne ressemble en rien à ce qu’ils avaient imaginé. Avec l’aide de la petite Loli, un miroir de poche, ils vont comprendre pourquoi le roi est si mauvais et rendre ses couleurs au royaume de Takikardie.
Rempli de tendresse et de poésie, Arlequin et la Danseuse nous fait entrer dans un monde où la magie rend toute chose possible. Ainsi des objets prennent vie et découvrent l’amour et l’amitié en vivant de drôles d’aventures. Des personnages hauts en couleurs, doux, décalés et parfois ridicules qui ne manqueront pas de vous faire rire et rêver.

Arlequin et la Danseuse

 

Trois, de Cléo Dangoin, le spectacle en trois parties, l’Harmonie, l’Orage et Ce qu’il reste, qui donne à voir les étapes et les moments des amours. Paul, Lise et Adam sont trois jeunes gens qui se sont dit qu’il fallait faire mieux que toutes les autres histoires d’amour, qu’il fallait faire plus grand, plus fort : alors ils sont trois. C’est un mécanisme bien réglé, la preuve que ça peut marcher. Ils se font rire, ils se connaissent par cœur, et leur horloge à trois fonctionne, et fonctionne bien. Mais il faut toujours un grain de sable. Et l’un d’eux va être attiré vers le dehors.

Entre souvenirs des rencontres, moments de tendresse et de quotidien, et éclatement de bonheur au fur et à mesure, Trois retrace cette histoire d’amour comme les autres. En plus nombreux.

Trois

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×